2e journée du film mozambicain              


Sur "Comedia infantil"

par BRUNO BOVÉ

COMEDIA INFANTIL: Solveig Nordlund, Suède/Portugal/Mozambique 1997 - 92'

 version néerlandaise


notre programme 2005


dans les tumultes de l'Histoire

programma 2005

in het tumult van de Geschiedenis

liens - links

retour - terug

SAMORA MACHEL ET LE CINÉMA

En 1975 au Mozambique s'étant libéré du colonialisme portugais la situation sur le plan du cinéma était prometteuse. Selon le cinéaste maurétanien Med Hondo, l'auteur de notamment "Sarraounia" (1987) et de passage à Leuven (Louvain) lors des premières années de l'Afrika Filmfestival, "le seul pays qui avait parfaitement compris, en Afrique, ce qu'était le cinéma et la culture et les images comme moyen de formation et d'information, c'était le Mozambique. A l'époque de Samora Machel c'était le seul pays qui diffusait TOUS les films africains. Il les achetait au prix qu'il achetait les films américains. Il était convenu d'y faire un institut de cinéma. Mais tout a été brûlé par les sud-africains. Tous les documentaires qui avaient été produits pendant 20 ans au Mozambique sur la lutte armée, sur l'action des mercenaires payés par les américains, ... tout ce mémorial sur l'Afrique a été brûlé. La résistance en Afrique a toujours été réprimée dans le sang. Chaque pays qui lève la tête pour se libérer est mis à genoux jusqu'à preuve du contraire ...".
(Med Hondo, cité dans l'interview pour le numéro spécial Art et Culture dans la revue mensuelle Etudes Marxistes, nov. 1996; l'interview complète: Med Hondo, un cinéaste rebelle ) note 1.

Sur une population de 17 millions d'habitants, l'armée rebelle la RENAMO à laquelle Med Hondo fait allusion, n'a fait pas moins de 1 million de morts. Tandis que les salles de cinéma avaient déjà été détruites, en 1986 la mort de Samora Machel (en des circonstances suspectes) a effectivement signifié la fin de l'Institut National du Cinéma. Néan­moins, pas tout ou moins que Hondo le dit, semble avoir été perdu. Ainsi, en 2005 l'AFF a montré le documentaire "Kuxa Kanema - la naissance du cinéma" (Mar­garida Cardoso, Portugal 2003 - 52'). Pour Machel le cinéma était "l'arme secrète pour l'unification du Mozambique". "Kuxa Kanema" (Image et Mouve­ment en langue locale) était durant les premières années à inspiration socialiste du Mozambique le nom des actualités filmées. Quoique conservées en de mauvaises conditions, elles existent toujours.

LAZARUS ET NELIO

La cinéaste et l'écrivain Henning Mankell, dont le roman "Comédia Infantil" est à la source du film, sont suédois et, vu les circonstances au Mozambique, il n'est pas étonnant qu'au générique il s'agit d'un film à coproduction tous azimuts. Pourtant, c'est un film pleinement mozambicain, en ce sens qu'il offre au spectateur une vue pénétrante sur le pays et ses difficultés et espoirs. Auparavant, on avait pu voir chez nous l'émouvant "Lazarus" (Waldemar Dziki, Pologne 1995 mais un film au look british), l'histoire d'un petit garçon mozambicain adopté en Angleterre dont les parents adoptifs découvrent à leur stupeur qu'il charrie tout un passé d'enfant soldat et tous les traumatismes qui s'ensuivent.

Avec "Comédia Infantil" nous nous retrouvons au Mozambique même. Encore aux débuts du film, une scène dure montre l'attaque du village de Nelio. On ne nous le précise pas, mais il s'agit des rebelles de la RENAMO. Nelio, qui a environ dix ans, voit un bébé pilonné à mort par le chef de la troupe terroriste et ses parents tués devant ses yeux, ... Comme c'était le cas dans "Lazarus", Nelio est embrigadé sur le champ dans la RENAMO. Le chef lui pousse un fusil dans les mains et comme première "épreuve" il doit abattre un gosse de son âge. De son fusil Nelio vise lentement sur ce qui auparavant a dû être un petit camarade. Deux paires de yeux tristes s'entrecroisent, mais Nelio tourne son fusil et ... - surprise totale pour le spectateur - abat le chef des rebelles ! Après quoi Nelio vide les lieux à toute vitesse. Malgré le fait que cet acte de résistance inouï prend très peu de temps dans "Comédia Infantil", elle rappelle au soussigné quelque part une scène plus ou moins comparable, quoique (superbement) tirée en longueur, d'un film très ancien (et muet) mais un classique mondialement connu. Dans lequel des matelots d'un navire de guerre sont sommés par leur capitaine de fusiller quelques uns de leurs compagnons, hésitent, s'y refusent et finissent par se tourner contre leur capitaine et leurs autres chefs ... oui, la séquence de la mutinerie dans "Le Cuirassé Potemkine" (Eisenstein, URSS 1925), et il n'est pas inconcevable que Nordlund, consciemment ou inconsciemment, s'en soit inspirée.

Quoi qu'il en soit, après cette scène dans "Comédia Infantil" tout est dit sur le fascisme et la cinéaste peut aborder d'autres thèmes, sans devoir tenir les spectateurs en permanence dans le même "suspense". Car c'est comme cela que ça fonctionne la plupart du temps dans le cinéma dominant: le spectateur à peine confortablement in­stallé dans son fauteuil ramasse une raclée, après quoi il est mentalement conditionné et pour la suite du film il suffit de suggérer la même chose en lui montrant en fait de moins en moins; l'imagination du spec­ta­teur excité fait alors le reste. Un tel film peut ainsi se cantonner sur une même trame sans que, bien évidemment, les victimes tournent les armes contre leurs propres oppresseurs (tout au plus s'agira-t-il d'une histoire de vengeance individuelle) ...

TRAUMATISMES ET THEATRE

"Lazarus" était l'histoire des traumatismes d'un petit garçon mozambicain, dans "Comédia Infantil" Nelio n'a même pas le temps de les gérer. Après son extraordinaire acte de résistance - pour le specateur également, c'est véritable­ment une libération - Nelio atteint tout seul la grande ville. Le film, qui n'a donc été que très brièvement son histoire en tant qu'enfant soldat, se mue alors principalement en la chronique de son vécu en tant qu'enfant des rues. Il parvient à se défaire d'un magouilleur, qui exploite une floppée de gosses en les envoyant dans la rue comme mendiants et vendeurs ambulants. En voix off (un procédé régulièrement utilisé dans le film), mais sans devoir recourir à nouveau aux tueries ni même à leur écho, on nous dit que les gosses autour de Nelio ont tous vus assassiner leurs parents et familles devant leurs yeux et que depuis ils sont sans mémoire ... le cas de Nelio n'est vraiment pas exceptionnel au Mozambique.

En prodiguant entre autres quelques conseils médicaux simples qui aident les gens ("donnez de l'eau et du sel à l'enfant"), une "science" qui relève pour ceux qui l'écoutent de dons miraculeux, Nelio devient malgré lui le leader d'une bande de gamins des rues.Tandis qu'ailleurs également croît sa réputation de "curandeiro", quel­qu'un qui peut guérir les malades et faire ressusciter les morts. Mais il ne retrouve une satisfaction véritable et le goût de la vie une fois qu'il s'implique dans des activités théâtrales. L'écrivain Henning Mankell est populaire en Suède et ailleurs en Europe également c'est un auteurs de bestsellers, notamment ses histoires de l'inspecteur de police Kurt Wallander. Mais Mankell vit en partie aussi au Mozambique, où il dirige à Maputo le Teatro Avenida (dont le film donne quelques beaux échantillons de représentations sur la scène avec des enfants).

Toutefois, la notoriété de Nelio fait que le chef des rebelles, entretemps devenu boiteux mais ayant survécu au coup de fusil de Nelio, a retrouvé sa piste et il se venge. On approche de la fin du film et ce n'est que maintenant que nous comprenons d'où viennent les graves blessures, avec lequelles on a vu Nelio au tout début du film.

EXAMEN DE CONSCIENCE

Solveig Nordlund est née en 1941 en Suède; aussi bien au théâtre qu'au cinéma elle n'en est plus à ses débuts. Vers 1974, à l'époque de la Révolution des Oeillets au Portugal, elle devient également active dans ce pays. Elle a réalisé de nombreux documentaires, des films pour la télévision ainsi que des courts métrages, peu de longs métrages de fiction. A part son travail en tant que monteuse pour le film d'une durée de 270 minutes "Amor de Perdiçao" (1978) du vétéran du cinéma portugais Manoel de Oliveira, elle est également connue (par certains cinéphiles) pour ses 2 documentaires sur l'écrivain française (et scénariste, sinon cinéaste) Marguerite Duras.

Selon Olivier Barlet on retrouve d'ailleurs dans l'écriture cinématographique de "Comédia Infantil" quelque chose de Marguerite Duras: "des plans lacunaires et incisifs centrés sur des détails signifiants, une stylisation générale évitant systématiquement tout effet esthétisant, et en défin­i­tive un étonnement ménagé au spectateur à chaque image. (...) Cela n'empêche pas l'identification mais nous dispense des larmes, car l'émotion ressentie ne provient pas d'une peur de ce qui nous arriverait si on était à la place de l'enfant mais davantage du réveil en soi d'une compréhension sensible du cycle de la vie et de la mort, du drame de la guerre, de la magie de la vie". ( commentaire de Barlet dans Africultures ). note 2

Dans "Comédia Infantil", selon Barlet "on retrouve la subtilité développée dans "Kirikou et la Sorcière" (Michel Ocelot, France/Belgique 1998)! Même si son contenu est évidemment fort différent de celui de "Comedia Infantil", dans lequel Nordlund arrive à nous faire ressentir ce que signifie réellement vivre en un pays livré au globalisme et à l'impérialisme. En même temps l'espoir d'une vie meilleure et la recherche d'une voie solidaire permettant la sortie de l'impasse subsiste et jamais ce film ne fait dans le catastophisme ou le défaitisme.

Rarement l'état d'esprit d'un enfant, par qui nous voyons tous les événements qui l'entourent, est rendu si sensible comme dans ce film. Malgré les dures circonstances de la la vie, Nelio arrive à toucher les gens autour de lui et on sort silencieux de la salle après ces modestes, mais téméraires tentatives d'un petit garçon de ne pas se renfermer sur lui-même. Le film entier est un flash-back. L'homme adulte qui a écouté Nelio raconter l'histoire de vie durant ses derniers jours qui le séparent de la mort est impressionné, décide de divulguer la leçon et de faire porter la voix des enfants par "le vent". Pour nous, spectateurs occidentaux, une occasion d'ajuster quelques unes de nos priorités dans notre vie et d'abandonner de futiles préoccupations ...

BRUNO BOVÉ

membre de l'équipe de l'organisation Afrika Filmfestival Leuven www.afrikafilmfestival.be

(1) : www.marx.be/NL/cgi/emall.php?action=select&id=30
(2) : www.africultures.com/html/article_1239.htm

Solveig Nordlund

 

 

 

 

Solveig Nordlund

Né à Stockholm en 1943, Solveig Nordlung a réalisé différents documentaire, principalement au Portugal. Ses intérêts sont variés et elle travaille aussi comme scénariste. son film "Tomorrow Mario", tourné en 1993, poursuit le thème de "Nelio's Story (titre original de Comedia Infantil) car il retrace la survie d'un petit vagabond sur l'ile de Madeire. Low flying Aircraft date de 2001 et est une adaptation d'un roman d'anticipation de Ballard

filmography (en anglais), par Internet Movies database

biography and movies (anglais) in Cine-qua-Non AB

filmographie (jusque 1986) à Mulheres Portuguesas do Século 20

 

 

 

retour